Résultats Nutrition

Compter ses calories pour maigrir :  avantage, inconvénient, mode d’emploi

Tu te demandes si c’est une bonne idée de compter ses calories ?

Tu as lu et entendu des choses contradictoires.

Certains prétendent que c’est un bon outil pour mincir.

D’autres attaquent férocement le comptage de calorie en disant que c’est trompeur et que ça peut même causer des troubles alimentaires.

Alors, est-ce que cela fonctionne ou est-ce contre-productif ?

Dans cet article je te dis tout sur les avantages et les inconvénients de compter ses calories pour maigrir.

Je te dirai aussi comment faire pour compter ses calories intelligemment.

Tu auras tous les éléments en main pour prendre une décision éclairée sur la meilleure façon de gérer ton plan alimentaire.

Qu’est-ce que le comptage des calories, comment ça fonctionne ?

Notre organisme a besoin d’énergie pour fonctionner et préserver sa chaleur.

C’est comme une chaudière qui doit maintenir coûte que coûte sa température.

Pour tout cela on brûle du carburant et ce carburant est la nourriture.

La « Calorie » est une unité de chauffage, qui mesure combien de chaleur peut dégager la combustion d’un aliment.

Bien que les aliments aient des destins différents dans l’organisme, tous peuvent être dégradés et libérer de l’énergie.

On peut donc évaluer la quantité d’énergie globale que nous assimilons sous forme de « calories ».

Si cette quantité est inférieure au besoin de l’organisme, ce dernier utilisera toutes les voies possibles pour aller chercher son Energie vitale.

Y compris dégrader du tissu corporel (graisse ou muscle).

C’est ce qui se passe quand vous mincissez.

En revanche, si l’énergie apportée est supérieure au besoin de l’organisme, celui-ci pourra stocker cette énergie non dépensée (principalement sous forme de graisse).

Le comptage des calories consiste à enregistrer et compter les calories des aliments que tu ingères en vue de réguler tes apports en fonction des besoins de ton organisme.

Grâce au comptage des calories tu es censé pouvoir maîtriser tes apports énergétiques et perdre du poids à volonté .

Avantages de Compter ses calories pour maigrir

  • Permet de perdre du poids d’une manière infaillible

Le déficit calorique est le nerf de la guerre de la perte de poids.

En comptant les calories, tu agis directement sur ce qui est le plus fondamental et si tu le fais correctement tu es certain d’arriver à ton objectif.

Quand d’autres méthodes conduisent quelquefois à des paliers, le fait de compter ses calories pour maigrir permet de ne pas stagner et de perdre les derniers kilos.

  • Permet de contrôler sa perte de poids

En déterminant le nombre de calories que tu vas manger en moins, tu influes directement sur la rapidité avec laquelle tu vas perdre du poids.

Mais attention une perte de poids trop rapide n’est pas optimale en termes de qualité (perte de graisse par rapport au muscles) et expose à des risques de carences et de reprises de poids aggravées.

Compter ses calories doit plutôt servir à modérer la perte de poids pour éviter ces inconvénients que l’on peut retrouver dans certains régimes.

  • Permet d’ajuster sa nourriture

Compter ses calories pour maigrir permet de prendre conscience de la richesse énergétique des différents aliments et d’avoir des choix plus éclairer en termes de nourriture.

  • Permet de se faire plaisir

Le comptage des calories permet de manger théoriquement n’importe quel aliment tout en étant certain de continuer à perdre du poids.

Raisonnablement utilisé, cette propriété permet d’intégrer des aliments « plaisir » à votre diète, ce qui est un facteur d’adhésion à long terme.

Or la capacité à créer de l’adhésion est en fin de compte l’un des éléments les plus important qui détermine le succès ou l’échec d’une diète.

  • Permet d’acquérir les notions de quantité qui seront nécessaire au maintien du poids

Compter ses calories permet d’apprendre quelle est la valeur énergétique des différents aliments ainsi que d’apprécier les quantités.

Ce savoir-faire est un précieux atout pour maintenir son poids à la fin d’une diète quand compter ne sera plus nécessaire.

  • Permet dans certains cas une meilleure motivation

Compter ses calories pour maigrir donne un repère concret et chiffré qui permet de suivre efficacement sa perte de poids.

Pour les personnes qui ont échoué à suivre un régime classique cela peut constituer un fil conducteur qui engage à persévérer.

Les « Inconvénients » de compter ses calories pour maigrir

  • Fastidieux, chronophage, peu pratique ?

Compter ses calories pour maigrir réclame un peu de discipline.

C’est peut-être, en fin de compte, le seul vrai inconvénient.

Il faut peser, calculer, noter, consulter des tables caloriques.

Heureusement il n’a jamais été aussi facile qu’à notre époque de compter ses calories.

Il existe des tables caloriques partout sur le net, tous les aliments sont étiquetés et de plus en plus de restaurants publient la valeur nutritionnelle de leurs plats.

Bon d’accord : Il te faudra peut-être te rappeler de tes cours de l’école primaire pour faire des règles de trois.

Et Parfois détailler tous les ingrédients d’un plat…

Mais avec une balance dans la cuisine, un carnet de note, ton smartphone pour faire les opérations et un peu de pratique tout devient plus rapide.

Pour t’aider tu peux aussi recourir à une application pour compter les calories.

Reste tout de même qu’il te faudra avoir la discipline de ne rien oublier.

  • Difficile à maintenir à long terme

Si tu as beaucoup de poids à perdre, tu ne t’imagines peut-être pas faire des calculs de calories pendant des mois…

Encore une fois il faut de la discipline, c’est vrai.

En revanche tu n’es pas obligé de compter à la minute dès que tu avales quelque chose.

Tu peux aussi précompter tes repas pour être tranquille le reste du temps (voir plus bas).

A toi de voir si tu préfères compter ou adopter un régime avec des restrictions plus sévère.

  • Peut conduire à des troubles alimentaires

Le fait de compter ses calories dès que l’on ingère un aliment peut sembler peu naturel et obsessionnel vu de l’extérieur.

On va vite conclure que c’est une activité qui risque de te mener à des troubles alimentaires.

Mais dans la réalité cela fonctionne plutôt à l’envers.

Tu as très peu de chance de basculer vers l’obsession parce que tu comptes tes calories.

Ce sont les personnes qui souffrent déjà de troubles alimentaires qui vont avoir tendance à développer des comportements obsessionnels.

Cela peut être, par exemple, la fixation sur les calories, l’analyse scrupuleuse de tous les aliments, les pesées compulsives ou les sessions d’exercices effrénés pour compenser les prises alimentaires.

En fait plusieurs recherches montrent que toutes les sortes de régimes sont un facteur d’aggravation pour les personnes souffrant de trouble alimentaire comme l’anorexie ou la boulimie.

Pour ceux-ci le comptage des calories est à proscrire.

  • Compter ses calories nous pousse vers une mauvaise alimentation

Un argument anti-calorie consiste à dire que compter ses calories pour maigrir encourage l’ingestion de nourriture de mauvaise qualité.

Bon… il est vrai que si l’on s’en tient seulement au chiffre des calories pour conduire sa diète, on peut penser que l’on perd de vue l’importance de manger sain.

Alors ? est-ce que les personnes qui comptent vont se jeter sur des tonnes de malbouffe ?

Ce n’est pas ce que l’on observe dans la réalité.

Dans la pratique, la personne qui compte ces calories va naturellement trouver un équilibre entre ce qui lui fait plaisir (ce qui ne veut pas dire forcément aliment malsain) et les aliments sains, complets et frais.

En effet, elle se rendra vite compte dans la gestion de sa journée qu’il est appréciable de consommer des aliments rassasiants et régulateur d’énergie.

On peut rajouter à cela que les personnes qui comptent leurs calories ont en principe une bonne connaissance de l’alimentation et sont peu enclines à la malbouffe.

Quant à ceux qui mangent très mal à l’origine, il est vrai que le fait de compter les calories ne va pas suffire à les rééduquer.

Mais cela constitue déjà un premier pas vers une meilleure santé.

Les Faux problèmes du comptage des calories

  • « C’est impossible de compter ses calories précisément »

C’est vrai dans une certaine mesure car plusieurs facteurs rendent imprécis le calcul des calories.

  1. Il y a quelquefois des erreurs sur les étiquettes des aliments
  2. Les calories que le corps assimile ne correspondent pas toujours exactement aux calories que l’on avale
  3. Les calculs des besoins de l’organismes en calorie ne sont que des approximations

Les détracteur des calories s’engouffre dans ces failles pour marteler qu’il est illusoire de vouloir compter ses calories.

Pourtant sur le plan pratique le comptage des calories fonctionne très bien.

En effet compter ses calories est une activité auto correctrice qui s’ajuste avec les feedbacks de la perte de poids.

Même si Le chiffre que tu obtiens en comptant tes calories comporte une marge d’erreur, le nombre de calories que tu avales réellement va être corrigé progressivement en fonction des résultats sur ton suivi du poids et de tes mesures corporelles (taux de masse grasse, mensuration).

 Et cela jusqu’à ce que tu obtiennes exactement les résultats que tu souhaites.

  • Les calories ne se valent pas

C’est le fameux argument qui consiste à dire que 100 kcal de chips ce n’est pas pareil que 100 kcal de brocoli.

Je suis tout à fait d’accord avec ça.

Il y a des vitamines, des fibres et des nutriments qui rendent le brocoli plus souhaitable pour la santé que les chips.

En revanche on ne doit pas confondre valeur nutritive et valeur énergétique.

Faisons bien la part des choses :

La qualité des aliments ainsi que la proportion des macro (protéine, glucide et graisse) détermine de nombreux facteurs tels que plusieurs paramètres de santé, la satiété, l’énergie et même pour une part, influence la composition corporelle (proportion de graisse par rapport au muscle).

Cependant si on se place uniquement sous l’angle de la perte de poids c’est le déficit calorique qui reste le seul maitre.

 Et là ne t’y trompez pas : une calorie reste une calorie !

Si le nombre de calories que tu assimiles n’est pas inférieur au nombre de calories que tu brûles tu ne perds pas de poids même si tu ne manges que des brocolis (bien sûr il faudrait en manger trois brouettes, mais tu as compris l’idée).

A l’opposé si tu brûles suffisamment plus de calories que tu en avales, tu vas perdre du poids d’une manière certaine même si tu ne manges que des chips.

  • Tu es obligé de compter toute ta vie sinon tu fais le yoyo

Tu n’as pas besoin de compter tes calories éternellement.

Compter est la solution sur mesure pour arriver à ton objectif sans faille.

Mais une fois que tu as atteints ton but tu te trouves dans la même situation qu’après n’importe quelle autre diète.

Il te faut te stabiliser.

Cela se fait par un apport quantitatif stable et de bonnes habitudes alimentaires.

Là où tu as un avantage sur toutes les autres formes de régime c’est que pendant cette période de comptage tu auras appris à évaluer les quantités et la richesse énergétique des aliments.

C’est un atout inestimable pour rester au bon poids car tu sauras d’instinct évaluer tes portions.

Compter ses calories pour maigrir : mode d’emploi

Si tu veux compter tes calories tu ne peux pas le faire au hasard.

Ça ne marche pas.

La première chose que tu dois faire est d’évaluer ta dépense énergétique quotidienne.

Pour cela tu peux utiliser un calculateur en ligne : clique ici pour calculer tes besoins caloriques.

Ensuite il faut déterminer ton déficit calorique et déduire quel sera le nombre de calories que tu vas cibler au quotidien.

Le choix du déficit calorique dépend de plusieurs facteurs dont le nombre de kilos à perdre, ton taux de masse grasse, ton métabolisme, ta psychologie…

Pour la plupart il se situera entre 300 et 800 kcal et rarement plus.

Je me répète mais attention : un déficit trop important peut entraîner des conséquences catastrophiques.

Ensuite viens le moment ou on peut commencer à compter.

Ce que l’on s’imagine tous, c’est une balance dans la cuisine et un carnet à porter de main où ont inscrit les calories dès que l’on avale quelque chose.

OK, c’est la méthode la plus contraignante.

Il faut être très rigoureux et ne rien laisser passer.

Toujours être prêt à peser, à noter.

En contrepartie tu peux manger ce que tu veux quand tu veux tant que tu le comptes et que tu restes dans tes cotas.

Cela te laisse une grande liberté car tu peux improviser et rattraper d’un jour sur l’autre.

Ça marche très bien mais il faut que ça soit bien fait.

Cela ne convient pas à tout le monde et heureusement il y a d’autre manière de faire.

Il suffit de s’organiser.

Une solution consiste à calibrer ses repas à l’avance.

Il faut travailler un peu en amont pour ne plus avoir à compter au moment où on mange.

Comme toujours : c’est le début qui est un peu galère.

Mais après tu auras des routines alimentaires.

Il y a des menus types qui reviennent souvent.

Tu connaitras aussi les portions dont tu as besoins pour la plupart des aliments.

Pour finir tu atteindras ton nombre de calories cible sans avoir l’impression d’être une machine à calculer.

Avantage : c’est facile à suivre et tu ne te poses pas de question ;

En revanche il faut t’en tenir à des schéma prédéfinis, tu n’as pas trop de place pour la fantaisie.

En somme tu échanges la contrainte de compter contre la discipline d’une routine.

A toi de voir.

En ce qui concerne le matériel il te faudra :

  1. Une balance électronique de cuisine : Tu peux en trouver à partir de 10 euros.
  2. Un verre doseur ou des dosettes pour les liquides comme l’huile. Sinon tu peux te servir d’une de tes cuillères à soupe (15 ml) et à café (5ml) dont tu auras vérifié la contenance.
  3. Ensuite il te faut un carnet pour ton suivi alimentaire. Celui-ci te sers à calibrer tes apports pour atteindre ton nombre de calories cibles. Tu n’es pas forcé d’arriver au nombre exact chaque jour. Mais tu dois essayer de retomber sur la bonne moyenne à la fin de la semaine. Ton carnet te sert aussi à noter la progression de ton poids et éventuellement de tes mesures corporelles (taux de masse grasse, mensuration).

Tu peux aussi remplacer le carnet par l’usage d’une application comme « MyfitnessPal » ou « Fatsecret ».

Perso je préfère l’écriture manuscrite que je trouve plus engageante ;

Encore une fois : à toi de voir.

Derniers petits conseils avant de se lancer :

Au début soit le plus rigoureux possible.

C’est une phase d’apprentissage : plus tu essayes d’être précis plus ce sera facile ensuite.

Enfin pour que ta diète soit confortable il faut que tu te fasses plaisir tout en ayant dans ton alimentation suffisamment d’aliments sain et rassasiant pour que la restriction calorique soit indolore.

Conclusion

Compter ses calories pour maigrir à mauvaise presse dans le business de la perte de poids.

Bien souvent on met en scène des caricatures de personnes qui mangent n’importe quoi ou à l’inverse qui ont des comportements obsessionnels pour dénigrer le comptage des calories.

Pourtant, effectué intelligemment, le comptage des calories est de loin l’indicateur le plus important dans une perte de poids.

En réalité l’évaluation des besoins caloriques est la première base sur laquelle devrait se construire tout plan alimentaire sérieux.

Bien entendu, cela ne signifie pas que les calories sont la seule chose à laquelle tu dois penser.

Il te faut aussi veiller à ce que ton organisme reçoive une nourriture équilibrée et puisse disposer de tous les nutriments dont il a besoin.

Mais si tu veux perdre du poids, il est dommage, voire stupide, de te priver du seul indicateur qui te garantit le succès.

Si tu rencontres des difficultés à progresser et que tu stagnes tu dois recentrer tes efforts sur ce qui fonctionne vraiment.

Pour cela tu dois surveillez ton apport calorique !